lundi 6 juillet 2009

Post mortem du 1er juillet à Montréal

Pour ceux qui ne le savent pas, le 1er juillet est LA grande date des déménagements au Québec.

Ce grand déménagement donne lieu à des spectacles pathétiques.
Les photos parlent d'elles-même.


L'immigrante que je suis est arrivée au Québec un 23 juin, il y a déjà quelques années, j'ai donc tout de suite été plongée dans cette tradition du déménagement le 1er juillet... et des mille et une trouvailles à y dénicher.
Eh oui, à Montréal on PEUT prendre des choses dans ce que le voisin met "sur le bord du chemin". Ce n'est pas mal vu, et ça se pratique en toute sérénité.
Quand pour la première fois j'ai assité à ce type de scène, j'avoue que... je me suis restée assez perplexe!
Allez, un jour je vous montrerai mes petits "trésors", dénichés ici et là.
Et vous, vous avez trouvé des choses intéressantes?

mardi 30 juin 2009

Visite à la Ferme écologique du Parc Nature du Cap-St-Jacques


Dimanche, la TOHU annule son éco-fête, quelle déception!!

Nous trouvons donc un plan B, et quel plan B! Une visite à la ferme écologique du Parc Nature du Cap-St-Jacques, située à l'extrémité ouest de l'île de Montréal qui a ravi BébéBio, toute la famille et même les amis venus avec nous.
À la ferme vous trouverez une grande diversité des animaux de la ferme: vaches, chevaux, poules, chèvres, lapins, cochons, canards, oies, etc... tous en grande forme, très "authentiques" (=les belles odeurs avec!).
La ferme est un lieu où l'on cultive des fruits, légumes et fines herbes, qui sont ensuite vendu sous forme de paniers bio (membre du réseau ASC = Agriculture Soutenue par la Communauté) ou encore dans un petit magasin. On y trouve également les oeufs frais, ainsi que du sirop d'érable bio produit localement bien sûr.
Elle est administrée par la Corporation D-Trois-Pierre qui "accueille les jeunes adultes entre 16 et 35 ans qui éprouvent des difficultés à se trouver un emploi ou à le conserver et qui sont prêts à travailler et à s'intégrer à une communauté de vie et de travail." (source: leur site)
Pour les petits, la ferme propose deux activités payantes: des tours de poney ou d'âne (3$) ou encore un tour en carriole.
Le tour en poney est une belle activité, qui a beaucoup plu à tous les enfants présents, sauf BébéBio qui se méfiait fortement et a refusé de monter en selle!!!


samedi 27 juin 2009

Magasinage écolo-éthique à Montréal

En observant les averses ce matin, j'ai dû me rendre à l'évidence que l'Éco-fête de la TOHU serait reportée à demain dimanche... et pourtant l'envie de magasiner me démangeait, j'ai donc exploré quelques alternatives.

Voici le récit de mes découvertes de la journée!

Tout d'abord nous avons fait un arrêt au Grenier de Bébé, une boutique d'articles pour enfants de la naissance à 5 ans, qui est aussi un organisme sans but lucratif, situé au 4021 Dandurand (coin Pie IX) dans Rosemont.
Non seulement la boutique est une vraie bonne découverte, mais en plus "tous les profits générés par la boutique sont redistribués par le biais d'organismes similaires, comme par exemple pour les paniers de noël, aux familles défavorisées" dixit leur site web.
Vous y trouverez une section friperie, très ordonnée avec de belles choses de 1,50$ à 5$, mais le nec plus ultra sont les meubles neufs à prix très très doux. Exemple: une chaise berçante à 90$!

Quelle belle variété: chapeaux, chaussures, maillots, jouets, livres, literie, bref je recommande!!

Ensuite, toujours pas rassasiés, nous sommes allés faire un tour à la boutique Rien à cacher au 4141 St Denis (coin Rachel) sur le Plateau Mt Royal.
Là c'est pour tous les âges et pour tous les goûts, seul leitmotiv: chic et éthique.
J'ai craqué pour un t-shirt de la marque Montréalaise Oöm, bien que j'ai longuement zieuté (et essayé) un bermuda de la marque NaMoDa, que je ne connaissait pas, mais que je vais devoir suivre: super original, tissus écolos et coupes très design!

En fait, ça fait des années que je me dit que je vais m'acheter des baskets Veja: elles sont très belles, faites de façon écologique et équitable, et chez nous, au Brasiiiiilllllll... pays où j'ai passé mon enfance. Et oui, je ne vous l'avais pas dit, je suis une Carioca, élevée à Rio de Janeiro. Alors les Veja, ça me fait comme qui dirait quelque chose.

Elles sont-tu pas MAGNIFIQUES???? Une seule chose m'a retenue: mon compte en banque, qui -pour le moment- est au régime.



Juste en face de Rien à cacher, il y a la boutique "10 000 Villages": nous sommes entrés et c'est définitivement ma destination pour les achats cadeaux de Noël prochain. Une très belle sélection de produits faits équitablement, bien présentés dans une jolie boutique où on est très bien reçu. D'ailleurs, ils recherchent quelques bénévoles si ça vous tente.

Demain il parait qu'il va faire beau, j'irai donc faire un tour à l'Éco-fête de la TOHU.

vendredi 26 juin 2009

Ce samedi: RDV à la première éco-fête de la TOHU

Ce samedi à Montréal, Maman écolo et Bébé bio iront faire un tour à la première Éco-Fête de l’été sur le site de la TOHU!
Voici le communiqué que j'ai reçu:
Une vente de garage géante regroupant une soixantaine de kiosques!
Le samedi 27 juin 2009, de 9 h à 15 h

Ce samedi 27 juin, la TOHU inaugure l’été avec sa formidable Éco-Fête, une vente de garage géante organisée par la Société de Développement Environnemental de Rosemont (SODER). L’occasion parfaite pour faire une panoplie de trouvailles à prix d’ami : vêtements, vaisselle rétro, livres, vinyles, petits électroménagers, etc., juste à temps pour la période des déménagements. À travers les stands des éco-vendeurs, vous pourrez également faire le plein de nouvelles techniques de récupération et de réemploi, en plus de profiter de l’animation sur place : maquillage, visites guidées, chasse au trésor, et plus encore. À ne pas manquer ce samedi 27 juin 2009, de 9 h à 15 h, sur la Place publique (remis au lendemain en cas de pluie). L’entrée est libre.

Ne manquez pas plusieurs activités telles que des maquillages, des visites guidées de la TOHU et du Complexe environnemental de Saint-Michel (CESM), un rallye vélo en famille et d'autres...
Rendez-vous au Pavillon
circulaire de la TOHU : 2345, rue Jarry Est (angle d’Iberville)
Métro Jarry (autobus 193 - Est)
Métro d’Iberville ou Frontenac (autobus 94 - Nord)

Information : Tél.: 514 376-TOHU (8648)
Sans frais : 1 888 376-TOHU (8648)
www.tohu.ca

dimanche 31 mai 2009

Invitation à la vente de Pipoca à Paris


Pour les lectrices Parisiennes: Maman écolo vous invite à découvrir Pipoca!

C'est frais, rafraîchissant, rigolo, fait par une maman française qui connait bien le Brésil.

vendredi 29 mai 2009

Crazy Lily n'est plus...

Aviez-vous déjà magaziné à la boutique Crazy Lily sur la Plaza St-Hubert?

Je parle au passé car Crazy Lily a fermé au début du mois et je trouve ça vraiment dommage, ça me rend même triste.

Chez Crazy Lily on trouvait des collections de designers Québécois, des vêtements en coton bio, faits équitablement, mais aussi toute une section musique dédiée à la relève.

C'était un lieu où on pouvait mettre en pratique la consommation équitable, tout en découvrant les talents locaux.

Bref, ça me fait de la peine. :(

mercredi 27 mai 2009

5e Sommet citoyen de Montréal du 5 au 7 juin

Je me fais le relais d'une info reçue par le courriel d'une amie chère...

"Le 5e Sommet citoyen de Montréal aura lieu du 5 au 7 juin prochain à l'UQAM.

Cet événement, qui s'organise autour du concept "La ville que nous voulons!", est un véritable Forum social Montréalais et permet aux citoyens de débattre, réseauter, discuter, échanger et s'informer sur les grands enjeux urbains auxquels Montréal fait face. Le Sommet s'inscrit dans une démarche de démocratie participative, est un espace non partisan, horizontal, ouvert à touTEs et vise à permettre aux résidents Montréalais de mettre de l'avant leurs idées pour faire de Montréal une ville plus juste, équitable, écologique et démocratique.

Plus de 80 activités (tables rondes, conférences, représentations artistiques, etc.) présentées par près de 70 organismes de la société civile sont au programme durant la fin de semaine du 6 et 7 juin et ils aborderont les enjeux et questions se rapportant aux 6 thématiques suivantes: Économie, Aménagement urbain, Justice sociale, inclusion et citoyenneté, Environnement, Démocratie et Culture.

De grands conférenciers seront également présents lors de cette fin de semaine festive afin de parler des initiatives et luttes sociales qui se déroulent ailleurs dans le monde.

La soirée d'ouverture du 5 juin, qui aura lieu à la société des arts technologiques (SAT) à 19h, réunira plusieurs artistes montréalais, dont Caracol, Jai Guru, Fabrice Koffy et Labess.

Vous pouvez vous inscrire pour le 5e Sommet au coût symbolique de 10$! Voici le lien vers le site du 5e Sommet citoyen pour avoir plus d'information: www.5sc.ecologieurbaine.net"

Malheureusement, cette fin de semaine là est TRÈS chargée pour moi et je n'y assisterai pas, mais je passe l'info car ça vous intéressera peut-être!

samedi 23 mai 2009

Ventes de garage, saison 2009: la chasse aux trésors est ouverte!

Le beau temps étant de retour, les ventes de garage fleurissent dans nos ruelles! Voilà une excellente occasion de réutiliser des articles usagés et de pratiquer le troc.

Certaines villes ont eu l'excellente idée d'organiser une fin de semaine où tous les habitants sont invités à participer de LA grande vente de garage, tous en même temps. C'est très pratique pour tout le monde!

Le site www.ventesdegarage.ca répertorie ces villes Québécoises et offre un calendrier. Merci à son auteur pour ce travail bénévole qui doit consommer beaucoup d'heures! Si vous le jugez pertinent, vous pouvez apporter une contribution financière à ce travail.

Si vous êtes parents, comme moi, vous allez certainement vous procurer des articles pour les petits, alors prudence dans vos achats! Santé Canada a émis des recommandations spécifiques pour les ventes de garage. Ça me semblait un peu exagéré de prime abord, mais en les lisant je me rends compte combien il est nécessaire de garder un oeil très attentif sur les achats seconde main. Presque toutes les recommandations sont au sujet de produits pour bébés!

Je vous parlais de cosmétiques usagés dans mon dernier billet, ne soyez pas tenté d'en vendre et encore moins d'en acheter!!!

Bonne chasse aux trésors!

mercredi 20 mai 2009

Ménage de printemps dans les cosmétiques

Le printemps est un excellent prétexte pour faire un grand ménage. Ces jours-ci ces sont mes cosmétiques qui ont fait l'objet d'une révision complète.

Étape numéro 1: Vérifier les dates d'expiration. Tout ce qui a dépassé la limite ne touchera pas ma peau!

Étape 2: Je mets de côté tout ce qui n'a pas de date, et dont l'utilisation a été entamée depuis plus d'un an. Je les examine, je les sens: odeur suspecte = à jeter.
Dans certains cas, il sera prudent de s'en défaire. Exemple: la crème de protection solaire de l'année passée qui ne sera pas efficace cette année.
Dans d'autres cas, on peut envisager une récupération. Ex: Mettre quelques gouttes de dissolvant dans le flacon de vernis à ongle, secouer et essayer le produit. Des fois ça marche!
Pour plus de précisions, voici un article intéressant dans le blog de la maquilleuse professionnelle Secrets I.D.

Étape 3: Je recycle tout ce qui est recyclable. Ex: Les pots de crème peuvent être vidés et nettoyés, puis mis au bac de recyclage, les boîtes de carton aussi.

Certaines marques sont intelligentes et partagent notre conscience écologique. C'est le cas de M.A.C. qui a un programme de retour tel qu'expliqué ICI sur leur site, et en résumé: "Chaque fois que vous rapportez six (6) contenants primaires M·A·C à un comptoir M·A·C (ou que vous les retournez par la poste à M·A·C Cosmetics en ligne), nous vous remercierons en vous donnant le rouge à lèvres M·A·C de votre choix." Bravo M.A.C.!!!

Étape 4: Je réfléchis à ma consommation de cosmétiques: ai-je exagéré? Moi oui, totalement! hahaha!!!
J'utilise quoi exactement?
Je le fais par habitude, ça me sert vraiment, je vois les résultats espérés ou promis?
Puis-je acheter un plus grand contenant de ce que je consomme de façon récurente (le shampoing, le savon)?
Et si j'essayais un équivalent dans les composantes sont biologiques?

Étape 5: Je remplace les disques démaquillants jetables par des petites lingettes de tissu de coton bio spécialement conçues à cet usage, comme ce modèle -en photo- que Les fées mères nous proposent. Où les trouver? (à ne pas utiliser pour le vernis à ongles!)

dimanche 17 mai 2009

Les plaisirs de la corde à linge

Depuis quelques semaines, ça y est, la saison de la corde à linge est repartie!

Pour moi étendre le linge sur la corde est source de sérénité.

Vais-je vous étonner si je vous dit que c'est un moment de réflexion? Un moment de calme, un moment pour ranger le linge sur la corde et mettre de l'ordre dans mes idées. C'est comme sous la douche: ces quelques minutes paisibles font surgir des idées nouvelles!

Ensuite le plaisir de me dire que j'évite d'utiliser de l'électricité car ma sécheuse prend des vacances quelques mois.

Enfin le résultat: une fraîcheur du linge que le vent a séché et que le soleil a réchauffé.
Sans compter qu'on peut faire sécher ce qu'on veut sur une corde à linge, comme vous pouvez le constater sur la photo... ce sont des soles au Portugal!

Il existe cependant un bémol à ce bonheur simple: l'interdiction d'avoir sa corde à linge! Pourrait-on croire qu'en ces temps d'efforts pour réduire la consommation d'électricité, certaines villes, quartier ou arrondissement refusent cette liberté sous couvert d'un manque d'esthétisme! C'est le monde à l'envers...
Article intéressant à propos de la corde à linge: Touche pas à ma corde à linge!

mardi 21 avril 2009

Du 27 avril au 3 mai 2009: fêtons la semaine internationale de la couche lavable!

C'est au Royaume-Uni que l'idée de cette semaine de commémoration annuelle a débuté il y a 8 ans avec le Real Nappy Week.


Vous trouverez ICI la liste des événements organisés en France, Belgique et Suisse.

Pour les passionnées, comme vous et moi, je lance une idée: que chacune d'entre nous parle au moins à 3 amies enceinte ou avec un bébé aux couches (jetables) de couches lavables. Encore mieux serait de partager ça en les montrant... elles sont super belles!!!
Bonne semaine des couches lavables!

samedi 18 avril 2009

"Les 10 prochaines années sont probablement les plus importantes des 10.000 prochaines", Sylvia Earle, océanographe

Voici une conférence passionnante de l'océanographe Sylvia Earle.

Je trouve qu'on parle moins souvent de ce qu'il se passe dans l'océan que dans l'air et Madame Earle est une spécialiste majeure dans le domaine. En 20 minutes de conférence elle fait le point sur ses observations depuis le début de sa carrière (elle doit avoir la soixantaine), sur les révolutions dont elle a pu être témoin, de LA triste révolution qu'elle observe en ce moment...

Elle lance un message d'urgence et d'espoir: on PEUT agir et éviter le pire, mais c'est MAINTENANT que ça se passe. Pas demain, LÀ, LÀ.

Mais où se joue la bataille? Que pouvons et devons NOUS faire ou pas faire?

Des pistes toutes simples:
- éviter les déchets (favoriser le durable au jetable, composter)
- limiter notre alimentation à nos stricts besoins réels
- ne laver que quand c'est sale
- pratiquer le troc
- ne pas sur-chauffer notre habitation (mettre un gilet, ça ne fait pas de mal!)
D'autres pistes??? Participez en laissant un message, j'ajouterai au texte.

Je fais partie de ceux qui jugent que notre économie est en crise aussi parce que notre manière de vivre est dans un tournant majeur. Nous sommes dans la phase du bouleversement, retrouvons des repères durables, profitons de cette remise en question pour changer nos habitudes ancrées et repartons du bon pied!

Et vous, qu'en pensez-vous?

Bonne conférence!

">

jeudi 12 mars 2009

J'y étais!

...à LA soirée des blogueuses, organisée chez Radio Canada lundi dernier.


D'abord et avant tout j'ai eu le plaisir de rencontrer en chair et en or plusieurs blogueuses que je lis bien régulièrement, j'ai nommé Profession Maman, ÉcoloJu, Mamamiiia et Banlieusardises, entre autres. (Oui, oui Écoloju, je te cherchais!!!- elle n'en revient pas! C'est ça avoir des fans, que veux-tu??)

J'ai vu au loin Michelle Blanc et Kim Vallée, deux grandes pros du monde blog, mais je n'ai pas eu le plaisir de les saluer cette fois-ci, mais que j'avais brièvement rencontrées lors d'une réunion YulBiz à Montréal.


J'étais un peu déçue de ne pas rencontrer les auteures de Paradis Imparfaits (je crois que tu n'étais pas là, zut, j'aurais vraiment dû t'en parler! Excuse-moi) ou encore Madame UneTelle.

Étaient également présentes
* Josée, la créatrice des sacs écolo-chic LilyÉcolo (superbes, et ça me fait plaisir de glisser au moins un élément écolo dans ce billet, ouf, je ne suis pas totalement hors-sujet).
* l'auteure de SecretsID qui est une authentique pro des cosmétiques et que je compte influencer à parler plus de bio dans ses billets... prépare-toi ma chère, je vais t'en donner des sujets!


Mais bon, on était là pour quoi? Pour rire, et aux éclats svp! Rire avec Mère Indigne, qui par ailleurs semble être une femme charmante. Et dire que je ne la lisais pas... mais je me soigne.


Voici donc comment on nous décrit cette catégorie nouvelle dans le divertissement: "La série conçue pour le web comprend 9 webisodes d’environ 3 minutes qui seront webdiffusés exclusivement sur Radio-Canada.ca. Chaque semaine, les mamans de partout sur la planète pourront rigoler et revivre leurs moments de maman avec leurs amies et même avec les papas. Dès ce soir, sur le site www.Radio-Canada.ca/mereindigne, on peut voir le making of ainsi que deux webisodes. "


J'avoue que ça me fait penser un peu aux "Têtes à claques" ou "Un gars, une fille", même si l'humour est très différent. Comment ne pas ressentir cette solidarité de maman avec Caroline Allard, LA Mère Indigne? Nous avons visionné des parties d'épisodes, et le 4ème -qui sera diffusé le 23 mars- est mon préféré à date! Vous me raconterez quel est le vôtre?

mardi 24 février 2009

RDV chez Kavaloo le mercredi 11 mars pour un dîner-causerie

Et si on se rencontrait... vraiment?

Je vous donne donc RDV le mercredi 11 mars chez Kavaloo, pour un dîner-causerie, de 11h30 à 13h.

Adresse: 1298, Van Horne - coin Outremont... à Outremont.

Nous discuterons et échangerons nos expériences sur les couches lavables, les produits
d'hygiène naturels, les solutions menstruelles durables et autres sujets ou produits qui sont bons
pour nous et pour l'environnement.

Le troc étant une solution écologique idéale, après le dîner-causerie, venez échanger (ou
donner) tout ce qui a rapport avec bébé et maman et dont vous ne vous servez plus !

Réservez votre place en nous appelant au 514 270-7715 ou en écrivant à info@kavaloo.ca

Note de Kavaloo:
Nos serveurs prendront vos commandes avant le début de la causerie, aussi, il est recommandé d’arriver un peu à l’avance afin d’avoir le temps de faire votre choix - Activité gratuite, repas à vos frais.
Les poussettes n'étant pas admises dans la salle à manger, selon l'âge de bébé, pensez à
réserver une chaise-haute au moment de votre réservation ou apportez son siège auto.
Prévoyez des souliers propres et secs, il faudra retirer les bottes !

samedi 21 février 2009

Remettre en perspective, une pub de MTV

Cette publicité de MTV aurait été censurée par le gouvernement Américain selon la source sur DailyMotion. Je ne sais pas si c'est exact, mais j'ai aimé la pub, trouvée sur le blog de Abonéobio.

Je voulais donc la partager avec vous.


jeudi 19 février 2009

Et si on se rencontrait?

Le cours de portage que j'organisais chez Kavaloo a eu lieu aujourd'hui et j'étais super heureuse de voir que pas moins de 17 parents, 15 mamans et 2 papas y assistaient, écoutant attentivement les conseils de Pascale, la créatrice des produits de portage Colle-Bébé.

Donc le portage est toujours "in"!

Bien sûr je n'ai pu m'empêcher de parler de couches lavables!! hi hi
Le père et la mère d'un nourrisson de 3 semaines étaient tentés par les lavables, mais bébé ayant un tout petit popotin, les dites couches seraient bien trop grandes... ce qui m'amène à leur parler des services de lavage de couches, qui les 6 à 8 premières semaines me semble un choix idéal pour deux raisons:
1) les deux premiers mois on est CLAQUÉS, alors autant se faire aider
2) les services ont des lots pour tout petit popotin
... en plus ça ne revient pas plus cher que d'acheter des jetables.

Et de fil en aiguille, discutant avec Anne, la propriétaire de Kavaloo, on se dit: et pourquoi ne pas faire un dîner-causerie-débat sur "comment être un parent écologique"? Histoire d'échanger des idées sur ce sujet!

Donc, nous pourrions nous rencontrer, chèr(es) lecteur(trices) de Montréal et ses environs!!!

Je n'ai pas encore de date, mais si l'idée vous tente, faites moi signe.

mercredi 18 février 2009

Quand la nature fait ses choix

Ça fait longtemps que je voulais aborder ce sujet avec vous... et il y a quelques jours une personne proche m'a contactée car elle venait de faire une fausse couche, à 5 semaines.

Nous en avons longuement parlé car ça m'est arrivé aussi, et ça arrive bien plus souvent qu'on ne le pense. En fait, j'ai souvent entendu/lu que dans 20 à 25% des cas, les grossesses n'arrivent pas à terme et que dans une très grande majorité le "deuil" a lieu avant la dixième semaine.


Le fait est qu'on ne choisit pas, c'est la nature qui fait sa sélection et dans une société où on a l'habitude de tout contrôler, ça nous dépasse. C'est Mère Nature qui décide, et elle a ses raisons.


Chacune le vivra à sa façon, et s'en remettre peut prendre un certain temps... accordez-vous ce temps. Pour nous ça été très dur psychologiquement, et ma vie professionnelle tendue à l'époque n'a pas aidé.


On vous recommandera d'attendre quelques mois (au moins 3) avant d'essayer à nouveau, mais chez nous, nous n'en faisons qu'à notre tête, et le mois suivant j'étais enceinte de Bébé Bio.

samedi 14 février 2009

Banc d'essai: serviettes hygiéniques lavables

Ça y est, je peux vous en parler en connaissance de cause: j'ai essayé les serviettes hygiéniques dont je vous parlais il y a quelques semaines. (voir article ici)

Pour moi, sur 5 jours de règles, 1 jour est "intense", 2 jours sont "moyens", 3 jours sont "petit flux". Puis, je vous commenterai à part les serviettes de nuit.

Bien sûr l'échelle d'essai est petite car pour la plupart je ne les ai essayées que depuis 2 à 4 mois, sachant que je ne les utilise qu'une fois par cycle, l'échantillon est modeste. En plus, ça correspond à mon utilisation perso, le flux varie et je les change environ à chaque 2h, maximum 2h30, sauf la nuit qui dure 7 à 8 heures pour moi.

Pour la journée intense, j'utilise encore des jetables, mais les 4 autres jours, je suis à 80% aux lavables.

Les prix vont de 10$ à près de 20$.

Résultat des courses:

Premier ex-aequo: Les fées mères (fait au Québec) et cette marque recommandée par La Loba dont le nom m'échappe.... (fait au Canada, mais je ne sais pas où)

Les fées mères
Confort: 4,5/5 petit bémol sur l'attache qui se noue, mais le résultat final est excellent
Résultat: super!

Inconnue adorée
Confort: 5/5 parfait
Résultat: extra!

2ième: Indisposables (ou Les Indispensables) - fait en Ontario

Confort: 4/5 a tendance à se tasser, à ne pas rester droite
Résultat: 5/5 fait la job!

Petit moins: les moins belles de toutes, ok, je suis la seule à la voir, mais justement, moi j'aime ça quand c'est joli!

3ième: Omaïki - fait au Québec

Confort: 4/5 car ne reste pas complètement en place bouge un peu, glisse
Résultat: 4/5 pas 100%, quelques fuites
photo: serviettes Omaïki (jolies couleurs!)

4ième: Lunapads - fait en Colombie-Britannique

Confort: 4,5/5
Résultat: 3,5/5 des fuites....
Plus: super jolies!


5ième: Moonpads (pas sûre du nom, Moon quelque chose, c'est une serviette qui me semble être en ratine de coton, assez épaisse, couleur beige naturel) je ne sais pas où c'est fait, mais je crois bien que c'est au Canada.

Confort: 1/5, pas confortable, trop épais
Résultat: 2/5 moyen, pas terrible, ne résiste pas à un flux modeste....

Autre option: les coupelles menstruelles. Quelques marques connues sont la DivaCup et le Keeper. L'année dernière une de mes amies avait témoigné sur ce blog, voici le lien:

vendredi 13 février 2009

Solidarité maternelle: bravo Salma Hayek!

L'actrice Salma Hayek est en Afrique pour une mission humanitaire, elle rencontre une mère trop faible pour nourrir son bébé, l'actrice lui propose de nourrir le petit de son sein.

Le tout a été filmé, donc diffusé à travers le monde, étant donné que l'actrice est connue et le geste... controversé!!! Incroyable, non? La video n'est plus sur You Tube "due to terms of use violation".

Personnellement, j'aurais fait la même chose, de façon naturelle et spontanée. Je ne vois rien là d'extraordinaire, mais "simplement" un geste humain, l'instinct d'une mère.

Quand une personne est généreuse, ça étonne encore du monde... ben oui, donner ça fait aussi plaisir au donneur!

Bravo Salma!

jeudi 12 février 2009

Acheter de l'usagé, c'est écolo!

... mais trouver de l'usagé en bon état, ça peut être un défi!

Pour des accessoires pour nos enfants: poussette, meubles, chaise vibrante, chaise haute, siège auto et autres... j'ai trouvé un magasin qui propose tout ça en très bon état! Il s'agit de Bébé Magg, à Ville La Salle, au 7852, boulevard Champlain.

Dès le mois de mai, certaines villes organisent des fins de semaine "vente de garage". Je suis plusieurs fois allée à celle de Candiac, sur la Rive-Sud de Montréal, et c'est tout simplement génial: toute la population semble participer! Attention pour ne pas acheter du superflu... :)

En France, dans le village où habite ma mère, c'est une fois par an, sur la place du marché. Elle loue un espace de 2 à 3 mètres, installe ses tables, présente son stock...

Et au lieu d'attendre ces ventes, pourquoi ne pas faire des échanges avec les ami(e)s? J'ai parfois pratiqué le troc ou le don avec mes proches, un usage très utile lorsque j'étais enfant puisque les 2/3 de mes vêtements étaient seconde main, hérité d'autres membres de ma famille. J'habitais en France, les vêtements coûtaient alors plus cher qu'aujourd'hui, ils étaient souvent faits au Portugal, au Maroc ou en Tunisie. Maintenant ils valent trois fois rien et il faut chercher très sérieusement pour trouver un vêtement qui n'est pas fait en Chine!
(NB: je n'ai rien contre les Chinois, au contraire ils font de belles choses, mais à force de bas prix, on n'obtient pas nécessairement des produits sécuritaires, leurs salaires sont indécents et ils sont à quelques 20.000 km de chez nous)

Bref, je trouve que nous sommes trop dédaigneux des choses usagées. Vive les friperies!!!

Avez-vous de bonnes adresses?

jeudi 29 janvier 2009

Act now!

">

Agir, c'est aussi adopter individuellement des habitudes respectueuses de l'environnement.

Chacun sait comment faire sa part, alors agissons.

samedi 24 janvier 2009

Entretien avec le magazine Elle-France

Il y a quelques jours j'ai reçu une demande d'entrevue d'une journaliste du magazine Elle de France. Depuis quelques temps, cet hebdomadaire s'intéresse aux femmes blogueuses, ils ont même organisé une sorte de concours!

Du coup, comme je ne me suis pas trop présentée dans le passé, je me suis dit qu'on allait profiter de l'occasion. Je me présente et ça me ferait super plaisir que vous aussi, lectrices (eurs) me racontiez sur vous. En plus, aujourd'hui c'est mon anniversaire, alors je veux bien ce cadeau là!!! ;)

Voici donc mes réponses:

1) Présentation de vous : âge, lieu d'habitation, profession, nombre d'enfants… J'ai 33 ans dans quelques jours (edit: aujourd'hui!), j'habite à Montréal depuis presque 4 ans, je suis française et brésilienne, j'ai un passé professionnel dans le marketing de cosmétiques à l'international, j'ai 1 fille de 1 an, née en janvier 2008.

2) Depuis quand avez-vous lancé ce blog ? Pourquoi l'avez-vous créé ? J'ai lancé "Maman écolo, Bébé bio" en avril 2008 car j'ai découvert des produits qui me semblaient géniaux (couches lavables, serviettes lavables, etc.), j'adore écrire, communiquer et je voulais partager mes expériences, sentiments, doutes, coups de gueule, etc... Je suis intimement persuadée que nous avons tous le pouvoir de changer les choses et que ça demande que des gens, comme vous et moi, et parlent et démystifient l'usage de produits tels que les couches lavables, les coupelles menstruelles et autres équipements de base.

3) C'est quoi pour vous une maman écolo au quotidien ? Quels sont vos gestes écolos au quotidien ? Je n'ai pas été élevée dans un esprit/environnement écolo, je vis dans une société où tout est jetable, où on sur-consomme, où on ne pense pas aux conséquences écologiques de nos actes. Un écolo (maman ou pas) c'est choisir de changer les "patern", choisir de changer ses propres comportement, d'accepter de faire des expériences différentes, d'ouvrir son esprit au changement pour bâtir une société qui respecte la nature. Au quotidien, ça veut dire adopter des comportements respectueux de l'environnement et de notre santé:
- adopter les couches lavables et des lingettes lavables,
- acheter des vêtements seconde main ou bien faits de matières écolo (chanvre, coton bio, lin, laine),
- acheter local (éviter les transports, donc émissions de gaz à effet de serre),
- adopter les produits d'hygiène naturels (regarder la liste d'ingrédients) ou certifiés bio,
- manger bio et local (je pense que ça évite de tomber malade à long terme, ça permet de respecter les cycles naturels en agriculture, ça évite les transports)
- en tant que femme, adopter les serviettes hygiéniques lavables ou une coupelle menstruelle
- éviter TOUT ce qui est jetable: mouchoirs, serviettes de table, filtre à café, coton démaquillant, coton-tige...
- adopter des produits ménagers biodégradables
- préparer ses plats et non pas acheter du tout prêt.....

4) Etiez-vous écolo avant d'être maman? J'ai commencé à changer depuis 2005 (avant d'être maman), et le changement est lent et progressif, mais constant. Avec l'arrivée de ma fille, ça me donne encore plus d'inspiration.

5) Allez-vous souvent sur des forums, réseaux sociaux pour échanger des conseils avec d'autres mamans écolos ? Je lis quelques blogs et je vais sur un seul forum (Vert Bébé). Dernièrement, j'ai pas mal échangé avec des mamans brésiliennes car là-bas, la couche lavable "nouvelle génération" en est à ses débuts, je leur parle du succès que le maternage (vaste sujet) a au Canada, il y a une certaine solidarité qui se crée.

FIN...... la journaliste doit m'envoyer le lien quand son article sera prêt!

dimanche 11 janvier 2009

Moins cher, plus cher, trop cher?

Je ne sais pas vous, mais moi je suis fa-ti-guée d'entendre encore dire que les produits écologiques sont "plus" chers, que les produits faits au Québec sont eux aussi "plus chers" et que finalement essayer d'adopter un comportement plus respectueux de l'environnement... c'est ben "trop" cher!

D'abord "plus" chers que quoi?

Que ceux faits ailleurs, loin là-bas, où d'honnêtes gens se font exploiter, des gens comme vous et moi, qui ont une famille à nourrir et qui -malgré une job de 12 heures par jour, 7 jours semaine- arrivent à peine à mettre les calories et les protéines nécessaires à un développement convenable de leurs petits amours.

Je pense que par respect pour ces gens là-bas au loin, on devrait souvent poser la question: où est-ce que ça été produit et surtout, dans quelles conditions?

Certes, faire venir un produit d'Asie du Sud-Est ça fait loin et ça pollue en titi, mais en plus de ça ces honnêtes gens ne sont même pas traités dignement! Donc, je milite pour le commerce équitable, vous l'aurez deviné. Et certifié svp, des preuves, pas juste des slogans que nous n'avons aucune raison de croire sur parole!

Saviez-vous que les Canadiens ont consommé pour seulement 1,63$ pour ce type d'achats en 2005? (ICI dossier sur l'ABC du commerce équitable)



source photo: expo "Vivants" au Jardin Botanique de Montréal durant l'été 2008

Les produits écologiques (grande famille très vague, on s'entend sur ce point) seraient "plus" chers que les produits non-écologiques. Erreur, tout est une question de perspective.

Exemple 1: les aliments biologiques. Oui, sur l'étiquette, au supermarché, ils sont plus chers que les produits non biologiques... MAIS je reste intimement persuadée que les aliments bio sont meilleurs pour la santé et j'ai constaté qu'ils ont souvent meilleur goût. Les produits biologiques sont moins chers sur le long terme car vous ingérez moins de cochonneries, vous éviter donc des problèmes de santé. Excusez la logique simpliste, mais moi je fais pas mal dans le bon-sens.

Exemple 2: wowwww.... la coupelle menstruelle c'est méga cher!!!! À pas loin de 40$ l'engin, ça pourrait faire peur, mais faisons nos calculs: 1 boîte de tampons jetables à 3$ par mois, en un peu plus d'un an vous avez amorti l'achat de la coupelle qui -elle- durera probablement une bonne dizaine d'années.

Exemple 3: les cosmétiques bio sont "plus chers"... comparons le comparable, les cosmétiques biologiques c'est du moyen-haut de gamme, la qualité est là, parfois le packaging n'est pas super beau, ce qui nous donne l'impression de valoir "moins". Ce qui importe c'est ce qu'il y a dedans, on est d'accord? Les entreprises de cosméto bio sont 1) préoccupées par minimiser le packaging 2) soucieuses de mettre le maximum de qualité dans la crème, le gel en lui-même, pas le contenant 3) ce sont très souvent de petites entreprises qui n'ont pas les moyens d'acheter de superbes packagings car les minimums d'achats peuvent être énormes... En plus, on achète beaucoup trop de produits qu'on utilise pas jusqu'au bout, alors au lieu de gâcher notre budget comme ça, nous ferions mieux d'acheter de la qualité, dans la mesure de nos besoins réels de consommation.

Le lance le dialogue, et vous qu'en dites-vous?

lundi 5 janvier 2009

Résolution pour 2009: ne plus utiliser de serviettes hygiéniques

Ça suffit comme ça, je traîne depuis des mois à adopter définitivement et uniquement des serviettes hygiéniques de tissu, donc lavables et par conséquent durables.

Il est temps de modifier ce comportement en 2009! J'avais comme une espèce de barrière psychologique dont j'ai décidé de me libérer. Oust, STOOOPPP, ça suffit maintenant! À raison d'une quinzaine de serviettes jetables mensuellement, ça fait presque 200 serviettes de plastique jetées par an.

Je suis donc allée mardi dernier faire de petites emplettes dans une boutique de choix, magasiner en toute confiance, et recevoir les conseils d'Aube, propriétaire de La Loba, boutique située sur la Plaza St Hubert (au 6293, coin nord de Bellechasse) à Montréal.

Dans cette boutique vous trouverez une diversité et une sélection de qualité de solutions menstruelles respectueuses de l'environnement: serviettes lavables, coupelles menstruelles et quelques accessoires qui facilitent la vie.

À date, j'ai des serviettes de Lunapads, des Indispensables, d'Omaïki, de Les Fées Mères, et deux autres illustres marques inconnues (pas écrit dessus, too bad!). Notez que je n'ai que des marques Canadiennes. yééé ;)

Il n'y a que les Indispensables qui ne sont pas chez La Loba. Je les ai trouvées chez Mère et Mousses à Longueuil, une autre excellente boutique. L'une des propriétaires, Isabelle est une passionnée, qui connaît très très bien les produits écologiques pour bébés et mamans.

Pour l'instant, je ne vous donne pas mon avis car je trouve que je ne les ai pas encore assez essayées.

vendredi 2 janvier 2009

Résolution 2009: j'adopte plus de cosmétiques certifiés bio

Ce reportage sur les dangers des composants des cosmétiques "traditionnels" est sorti en mars 2005 dans l'émission Envoyé Spécial en France, et depuis il a beaucoup circulé.

Pour celles qui ne l'auraient pas vu, le voici: "">video cosmétiques

Étant donné que j'ai travaillé dans cette industrie ces 8 dernières années (soit pratiquement toute ma vie professionnelle), dans des entreprises citées dans ce reportage, c'est un fait que je n'ignore pas totalement, mais j'avoue que malgré ça je n'ai jamais trop pensé aux composantes... moi j'étais au marketing... donc là j'essaie de me rattraper les filles... je suis ignorante, mais je me soigne.

Ça fait environ 2 à 3 ans que je me pose des questions. J'ai acheté deux livres, commencés et jamais finis (tiens, un truc encore pour 2009!), de Rita Stiens:
"La vérité sur les cosmétiques"
" La vérité sur les cosmétiques naturels"
On me les a recommandé comme étant les must. Je vous en dirai des nouvelles un de ces quatre... Si quelqu'un les a lus, merci pour les commentaires.

Donc, pour 2009, je compte:
1) limiter mes cosmétiques et produits d'hygiène (pourquoi avoir 15 contenant sur le bord de ma baignoire???)
2) les choisir biologiques et certifiés (article de Elle-Québec à propos des cosmétiques bio) (encore là ça coûte super cher de les faire certifier, alors un bon truc est de regarder la liste d'ingrédients, les premiers ingrédients sont les composantes principales)
3) et être attentive aux contenants en achetant de grandes tailles comme par exemple pour le dentifrice, le shampoing, le gel-douche ou le savon. La marque Druide propose de grandes tailles!!

J'ai commencé à changer mes habitudes de consommation depuis 3 ans, alors j'ai déjà mes petits produits et marques préférés, qui sont:

*Zorah, le baume pour les lèvres est tout simplement divin!

* Druide, pour le shampoing, le gel-douche, les savons, le dentifrice et le gel pour le bain. Ils ont également un excellente gamme pour bébés: ils proposent une trousse d'essai (ok, de petites tailles, mais c'est pour la bonne cause, il faut bien essayer!).

* Weleda, marque Allemande, une excellente crème contre l'érythème fessier.

* Pissenlit & Coccinelle, une gamme de produits naturels pour bébés et mamans

* Souris Verte, une gamme pour les petits.

Zorah, Druide, Pissenlit & Coccinelle et Souris Verte sont des entreprises Québécoises.

Vous, avez-vous des produits ou marques à recommander?

jeudi 1 janvier 2009

Résolution pour 2009: adhérer aux paniers bio


Connaissez-vous le mouvement de l' "Agriculture soutenue par la communauté" ou les "paniers bio"?

C'est l'organisme Equiterre qui coordonne ce réseau depuis 1995, qui regroupe aujourd'hui 140 fermes au Québec et livre des "paniers bio" à plus de 33 000 familles Québécoises.

Le principe, tel qu'expliqué par Equiterre:

"L’Agriculture soutenue par la communauté (ASC), très fréquemment appelée « paniers bio », est un concept qui relie des citoyens et des citoyennes à des fermes biologiques locales via un partenariat de récolte.
On devient « partenaire » d’une ferme en achetant une part de récolte à l’avance. Les fermes maraîchères participantes livrent les paniers de légumes variés à un point de chute dans votre quartier, et ce, chaque semaine. Les fermes d’élevage vous offrent leurs différentes découpes moyennant un dépôt initial. Les livraisons ont lieu à fréquence variable d’une ferme à l’autre."

Pour en savoir plus et pour trouver son fermier de famille, il suffit de consulter le lien ici ou de téléphoner chez Équiterre au 514-522-2000 poste 294 ou 1 877-272-6656 poste 294.
Dans quelques jours je vous parlerais de l'initiative "Garderies bio" et de la trentaine de CPE qui ont fait le choix de l'ASC et de l'alimentation bio. En attendant, vous pouvez consulter la liste.
En tous cas, BRAVO à Equiterre!

Bonjour aux 36 abonnés du blog et aux 73 fans de la page Facebook Maman écolo, bébé bio!  Maman écolo reprend du service :)  Ma bébé bio ...