vendredi 8 août 2008

Allaiter en public: nos droits

Après quelques semaines de vacances bien méritées, me revoilà, toute motivée à continuer de partager nos nouvelles et découvertes dans le monde des Mamans écolos.

Un article trouvé sur internet, écrit par Terri Theodore et publié hier dans « The Canadian Press », intitulé « Angry mothers pack a Vancouver clothing store in a breastfeeding protest » ma interpelée. Nous serions entre 90 et 95% de mamans à nourrir au sein au Canada, quelque soit la durée de l’allaitement, ce sujet nous touche donc à peu près toutes. Allaiter étant tout ce qu’il y a de plus bio, abordons ce sujet…
Des mamans ont décidé de manifester car elles sont tannées qu’on les regarde bizarrement parce qu’elles allaitent en public. Est-ce que cela vous est déjà arrivé? Moi oui et je me suis demandée si c’était mon imagination, si je n’étais pas dans une période un peu plus sensible qu’à la normale… et je n’ai pas la réponse à ce doute. Ce que je sais c’est qu’il était alors hors de question pour moi que j’arrête d’allaiter en public. J’ai toujours aimé sortir et je ne compte pas me cacher pour nourrir mon bébé, ce point est tout à fait clair dans mon esprit. J’allaite bébé quand elle a faim, pas quand ça me chante! Ce n’est pas que je VEUX allaiter en public, c’est que je souhaite avoir la liberté de le faire car je suis hors de chez moi et mon bébé me demande son lait, qui se trouve dans mon sein. C'est la nature qui a fait les choses ainsi, pas moi!
Par contre, je pense qu’on peut aussi être discrète, pas besoin d’ouvrir complètement un chemisier ou de retirer son chandail au complet! Et puis les autres peuvent aussi discrètement détourner leur regard si ça les gêne, tout simplement.

Après quelques recherches, je constate qu’au Canada nous avons le droit d’allaiter en public, que la Cour suprême du Canada –ainsi que d’autres instances juridiques- ont déjà statué en faveur de l’allaitement maternel dans les lieux publics.
Il existe de la jurisprudence à ce sujet, quelques exemples en 2005 et 2003 :
http://www.canlii.org/fr/qc/qctdp/doc/2005/2005canlii35842/2005canlii35842.html
http://www.canlii.org/fr/qc/qctdp/doc/2003/2003canlii33420/2003canlii33420.html
Si quelqu’un vous demande de partir d’un magasin sous ce prétexte, vous pouvez calmement répliquer qu’en Cour cela leur coûtera entre 2000 et 3500$ à titre de dommage moraux « pour atteinte à sa dignité et à son droit à la reconnaissance et à l’exercice de ses droits en pleine égalité, sans discrimination ».

Non mais, on ne va pas se laisser marcher sur les pieds!!!

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Voici mon aventure matinale. Je ne pensais jamais vivre ça dans ma vie de mère allaitante...

Je vais à la sortie organisée par la Maison de la Famille de Gatineau à la piscine de B'ham et je décide de rester pour le bain libre qui suit. Entre les 2, on nous demande de sortir de l'eau, mais on accepte que nous restions assis sagement en attendant le signal qu'on peut rembarquer. Je suis avec mes 3 fistons. Je me dis que c'est le moment idéal pour donner une "collation" à Laurent, mes 2 grands assis sagement (vraiment?!?!?!) à côté. Je mets Laurent au sein. Une sauveteure s'approche et me demande gentiment d'aller allaiter dans le vestiaire. Je lui demande si elle a eu une plainte de quelqu'un. Elle me répond que non, mais que c'est la politique. J'enchaîne en lui disant que ce n'est pas la 1ère fois que je viens à cette piscine avec bébé et que je l'allaite ainsi. Elle me dit que c'est la politique. Je rétorque que, selon la charte des droits et libertés canadienne, j'ai le droit d'allaiter où bon me semble et que du vestiaire, je ne peux pas surveiller mes 2 grands qui se baignent. Elle me dit que le mot d'ordre vient de son supérieur; je demande donc à le voir. Elle me répond qu'il n'est pas là et que c'est donc elle la responsable ce jour. Je lui demande de me donner son nom pour que je puisse relater l'événement et porter plainte. Elle part et revient avec un papier avec son nom, celui de son supérieur et son # de téléphone pour le rejoindre. Je la remercie et termine d'allaiter Laurent...
Une chance que je suis solide, que ce n'est pas mon premier-né ni mon premier allaitement. Je suis certaine que plusieurs mamans auraient changé de place... Je me croyais aux USA!

Marianne a dit…

Un grand BRAVO d'avoir tenu tête! Il n'y a que comme ça qu'on se fait respecter!
J'espère que vous trouverez 2 minutes pour écrire une lettre et la poster en demandant un accusé de réception. Vous méritez des excuses + que cette "politique" change. Une autre idée serait de transmettre votre "expérience" à la ligue La Leche.
Merci pour toutes les femmes qui allaitent ou ont allaité.

Activité pour 3 à 6 ans à l'Écomuseum de Sainte-Anne-de-Bellevue

Coucou chères mamans écolo, je pense souvent à vous et au blog, même si je n'écris vraiment pas souvent... Avec Bébé Écolo, qui a maint...