jeudi 29 janvier 2009

Act now!

">

Agir, c'est aussi adopter individuellement des habitudes respectueuses de l'environnement.

Chacun sait comment faire sa part, alors agissons.

samedi 24 janvier 2009

Entretien avec le magazine Elle-France

Il y a quelques jours j'ai reçu une demande d'entrevue d'une journaliste du magazine Elle de France. Depuis quelques temps, cet hebdomadaire s'intéresse aux femmes blogueuses, ils ont même organisé une sorte de concours!

Du coup, comme je ne me suis pas trop présentée dans le passé, je me suis dit qu'on allait profiter de l'occasion. Je me présente et ça me ferait super plaisir que vous aussi, lectrices (eurs) me racontiez sur vous. En plus, aujourd'hui c'est mon anniversaire, alors je veux bien ce cadeau là!!! ;)

Voici donc mes réponses:

1) Présentation de vous : âge, lieu d'habitation, profession, nombre d'enfants… J'ai 33 ans dans quelques jours (edit: aujourd'hui!), j'habite à Montréal depuis presque 4 ans, je suis française et brésilienne, j'ai un passé professionnel dans le marketing de cosmétiques à l'international, j'ai 1 fille de 1 an, née en janvier 2008.

2) Depuis quand avez-vous lancé ce blog ? Pourquoi l'avez-vous créé ? J'ai lancé "Maman écolo, Bébé bio" en avril 2008 car j'ai découvert des produits qui me semblaient géniaux (couches lavables, serviettes lavables, etc.), j'adore écrire, communiquer et je voulais partager mes expériences, sentiments, doutes, coups de gueule, etc... Je suis intimement persuadée que nous avons tous le pouvoir de changer les choses et que ça demande que des gens, comme vous et moi, et parlent et démystifient l'usage de produits tels que les couches lavables, les coupelles menstruelles et autres équipements de base.

3) C'est quoi pour vous une maman écolo au quotidien ? Quels sont vos gestes écolos au quotidien ? Je n'ai pas été élevée dans un esprit/environnement écolo, je vis dans une société où tout est jetable, où on sur-consomme, où on ne pense pas aux conséquences écologiques de nos actes. Un écolo (maman ou pas) c'est choisir de changer les "patern", choisir de changer ses propres comportement, d'accepter de faire des expériences différentes, d'ouvrir son esprit au changement pour bâtir une société qui respecte la nature. Au quotidien, ça veut dire adopter des comportements respectueux de l'environnement et de notre santé:
- adopter les couches lavables et des lingettes lavables,
- acheter des vêtements seconde main ou bien faits de matières écolo (chanvre, coton bio, lin, laine),
- acheter local (éviter les transports, donc émissions de gaz à effet de serre),
- adopter les produits d'hygiène naturels (regarder la liste d'ingrédients) ou certifiés bio,
- manger bio et local (je pense que ça évite de tomber malade à long terme, ça permet de respecter les cycles naturels en agriculture, ça évite les transports)
- en tant que femme, adopter les serviettes hygiéniques lavables ou une coupelle menstruelle
- éviter TOUT ce qui est jetable: mouchoirs, serviettes de table, filtre à café, coton démaquillant, coton-tige...
- adopter des produits ménagers biodégradables
- préparer ses plats et non pas acheter du tout prêt.....

4) Etiez-vous écolo avant d'être maman? J'ai commencé à changer depuis 2005 (avant d'être maman), et le changement est lent et progressif, mais constant. Avec l'arrivée de ma fille, ça me donne encore plus d'inspiration.

5) Allez-vous souvent sur des forums, réseaux sociaux pour échanger des conseils avec d'autres mamans écolos ? Je lis quelques blogs et je vais sur un seul forum (Vert Bébé). Dernièrement, j'ai pas mal échangé avec des mamans brésiliennes car là-bas, la couche lavable "nouvelle génération" en est à ses débuts, je leur parle du succès que le maternage (vaste sujet) a au Canada, il y a une certaine solidarité qui se crée.

FIN...... la journaliste doit m'envoyer le lien quand son article sera prêt!

dimanche 11 janvier 2009

Moins cher, plus cher, trop cher?

Je ne sais pas vous, mais moi je suis fa-ti-guée d'entendre encore dire que les produits écologiques sont "plus" chers, que les produits faits au Québec sont eux aussi "plus chers" et que finalement essayer d'adopter un comportement plus respectueux de l'environnement... c'est ben "trop" cher!

D'abord "plus" chers que quoi?

Que ceux faits ailleurs, loin là-bas, où d'honnêtes gens se font exploiter, des gens comme vous et moi, qui ont une famille à nourrir et qui -malgré une job de 12 heures par jour, 7 jours semaine- arrivent à peine à mettre les calories et les protéines nécessaires à un développement convenable de leurs petits amours.

Je pense que par respect pour ces gens là-bas au loin, on devrait souvent poser la question: où est-ce que ça été produit et surtout, dans quelles conditions?

Certes, faire venir un produit d'Asie du Sud-Est ça fait loin et ça pollue en titi, mais en plus de ça ces honnêtes gens ne sont même pas traités dignement! Donc, je milite pour le commerce équitable, vous l'aurez deviné. Et certifié svp, des preuves, pas juste des slogans que nous n'avons aucune raison de croire sur parole!

Saviez-vous que les Canadiens ont consommé pour seulement 1,63$ pour ce type d'achats en 2005? (ICI dossier sur l'ABC du commerce équitable)



source photo: expo "Vivants" au Jardin Botanique de Montréal durant l'été 2008

Les produits écologiques (grande famille très vague, on s'entend sur ce point) seraient "plus" chers que les produits non-écologiques. Erreur, tout est une question de perspective.

Exemple 1: les aliments biologiques. Oui, sur l'étiquette, au supermarché, ils sont plus chers que les produits non biologiques... MAIS je reste intimement persuadée que les aliments bio sont meilleurs pour la santé et j'ai constaté qu'ils ont souvent meilleur goût. Les produits biologiques sont moins chers sur le long terme car vous ingérez moins de cochonneries, vous éviter donc des problèmes de santé. Excusez la logique simpliste, mais moi je fais pas mal dans le bon-sens.

Exemple 2: wowwww.... la coupelle menstruelle c'est méga cher!!!! À pas loin de 40$ l'engin, ça pourrait faire peur, mais faisons nos calculs: 1 boîte de tampons jetables à 3$ par mois, en un peu plus d'un an vous avez amorti l'achat de la coupelle qui -elle- durera probablement une bonne dizaine d'années.

Exemple 3: les cosmétiques bio sont "plus chers"... comparons le comparable, les cosmétiques biologiques c'est du moyen-haut de gamme, la qualité est là, parfois le packaging n'est pas super beau, ce qui nous donne l'impression de valoir "moins". Ce qui importe c'est ce qu'il y a dedans, on est d'accord? Les entreprises de cosméto bio sont 1) préoccupées par minimiser le packaging 2) soucieuses de mettre le maximum de qualité dans la crème, le gel en lui-même, pas le contenant 3) ce sont très souvent de petites entreprises qui n'ont pas les moyens d'acheter de superbes packagings car les minimums d'achats peuvent être énormes... En plus, on achète beaucoup trop de produits qu'on utilise pas jusqu'au bout, alors au lieu de gâcher notre budget comme ça, nous ferions mieux d'acheter de la qualité, dans la mesure de nos besoins réels de consommation.

Le lance le dialogue, et vous qu'en dites-vous?

lundi 5 janvier 2009

Résolution pour 2009: ne plus utiliser de serviettes hygiéniques

Ça suffit comme ça, je traîne depuis des mois à adopter définitivement et uniquement des serviettes hygiéniques de tissu, donc lavables et par conséquent durables.

Il est temps de modifier ce comportement en 2009! J'avais comme une espèce de barrière psychologique dont j'ai décidé de me libérer. Oust, STOOOPPP, ça suffit maintenant! À raison d'une quinzaine de serviettes jetables mensuellement, ça fait presque 200 serviettes de plastique jetées par an.

Je suis donc allée mardi dernier faire de petites emplettes dans une boutique de choix, magasiner en toute confiance, et recevoir les conseils d'Aube, propriétaire de La Loba, boutique située sur la Plaza St Hubert (au 6293, coin nord de Bellechasse) à Montréal.

Dans cette boutique vous trouverez une diversité et une sélection de qualité de solutions menstruelles respectueuses de l'environnement: serviettes lavables, coupelles menstruelles et quelques accessoires qui facilitent la vie.

À date, j'ai des serviettes de Lunapads, des Indispensables, d'Omaïki, de Les Fées Mères, et deux autres illustres marques inconnues (pas écrit dessus, too bad!). Notez que je n'ai que des marques Canadiennes. yééé ;)

Il n'y a que les Indispensables qui ne sont pas chez La Loba. Je les ai trouvées chez Mère et Mousses à Longueuil, une autre excellente boutique. L'une des propriétaires, Isabelle est une passionnée, qui connaît très très bien les produits écologiques pour bébés et mamans.

Pour l'instant, je ne vous donne pas mon avis car je trouve que je ne les ai pas encore assez essayées.

vendredi 2 janvier 2009

Résolution 2009: j'adopte plus de cosmétiques certifiés bio

Ce reportage sur les dangers des composants des cosmétiques "traditionnels" est sorti en mars 2005 dans l'émission Envoyé Spécial en France, et depuis il a beaucoup circulé.

Pour celles qui ne l'auraient pas vu, le voici: "">video cosmétiques

Étant donné que j'ai travaillé dans cette industrie ces 8 dernières années (soit pratiquement toute ma vie professionnelle), dans des entreprises citées dans ce reportage, c'est un fait que je n'ignore pas totalement, mais j'avoue que malgré ça je n'ai jamais trop pensé aux composantes... moi j'étais au marketing... donc là j'essaie de me rattraper les filles... je suis ignorante, mais je me soigne.

Ça fait environ 2 à 3 ans que je me pose des questions. J'ai acheté deux livres, commencés et jamais finis (tiens, un truc encore pour 2009!), de Rita Stiens:
"La vérité sur les cosmétiques"
" La vérité sur les cosmétiques naturels"
On me les a recommandé comme étant les must. Je vous en dirai des nouvelles un de ces quatre... Si quelqu'un les a lus, merci pour les commentaires.

Donc, pour 2009, je compte:
1) limiter mes cosmétiques et produits d'hygiène (pourquoi avoir 15 contenant sur le bord de ma baignoire???)
2) les choisir biologiques et certifiés (article de Elle-Québec à propos des cosmétiques bio) (encore là ça coûte super cher de les faire certifier, alors un bon truc est de regarder la liste d'ingrédients, les premiers ingrédients sont les composantes principales)
3) et être attentive aux contenants en achetant de grandes tailles comme par exemple pour le dentifrice, le shampoing, le gel-douche ou le savon. La marque Druide propose de grandes tailles!!

J'ai commencé à changer mes habitudes de consommation depuis 3 ans, alors j'ai déjà mes petits produits et marques préférés, qui sont:

*Zorah, le baume pour les lèvres est tout simplement divin!

* Druide, pour le shampoing, le gel-douche, les savons, le dentifrice et le gel pour le bain. Ils ont également un excellente gamme pour bébés: ils proposent une trousse d'essai (ok, de petites tailles, mais c'est pour la bonne cause, il faut bien essayer!).

* Weleda, marque Allemande, une excellente crème contre l'érythème fessier.

* Pissenlit & Coccinelle, une gamme de produits naturels pour bébés et mamans

* Souris Verte, une gamme pour les petits.

Zorah, Druide, Pissenlit & Coccinelle et Souris Verte sont des entreprises Québécoises.

Vous, avez-vous des produits ou marques à recommander?

jeudi 1 janvier 2009

Résolution pour 2009: adhérer aux paniers bio


Connaissez-vous le mouvement de l' "Agriculture soutenue par la communauté" ou les "paniers bio"?

C'est l'organisme Equiterre qui coordonne ce réseau depuis 1995, qui regroupe aujourd'hui 140 fermes au Québec et livre des "paniers bio" à plus de 33 000 familles Québécoises.

Le principe, tel qu'expliqué par Equiterre:

"L’Agriculture soutenue par la communauté (ASC), très fréquemment appelée « paniers bio », est un concept qui relie des citoyens et des citoyennes à des fermes biologiques locales via un partenariat de récolte.
On devient « partenaire » d’une ferme en achetant une part de récolte à l’avance. Les fermes maraîchères participantes livrent les paniers de légumes variés à un point de chute dans votre quartier, et ce, chaque semaine. Les fermes d’élevage vous offrent leurs différentes découpes moyennant un dépôt initial. Les livraisons ont lieu à fréquence variable d’une ferme à l’autre."

Pour en savoir plus et pour trouver son fermier de famille, il suffit de consulter le lien ici ou de téléphoner chez Équiterre au 514-522-2000 poste 294 ou 1 877-272-6656 poste 294.
Dans quelques jours je vous parlerais de l'initiative "Garderies bio" et de la trentaine de CPE qui ont fait le choix de l'ASC et de l'alimentation bio. En attendant, vous pouvez consulter la liste.
En tous cas, BRAVO à Equiterre!

Bonjour aux 36 abonnés du blog et aux 73 fans de la page Facebook Maman écolo, bébé bio!  Maman écolo reprend du service :)  Ma bébé bio ...