mercredi 30 avril 2008

La liste d’achats (ou d’emprunt!) pour bébé

Dès le premier mois où à la veille de la naissance, vous magasinerez pour bébé, mais ce n’est pas tout simple. Il n’y a pas de liste toute faite comme chez Canadian Tire, à la section camping! Vous devrez découvrir ça par vous-même… alors je me suis dit qu’un petit coup de main pourrait s’avérer utile. Principe de base: essayer d'emprunter ou d'acheter de l'usagé. Le porte monnaie vous remerciera et la planète aussi.
Voici ma version perso, avec mon expérience de maman d’un bébé de presque 4 mois.
D’abord je vous conseille de tout avoir avant la naissance car les 2 à 3 premiers mois, ça peut être difficile de magasiner avec bébé. Comme bébé peut facilement arriver dès la 35ième semaine, il vaut mieux tout avoir fini avant. Idéalement il faudrait couvrir pour les 6 premiers mois, histoire d’être tranquille. De l’aide d’une amie ou parente qui a des enfants de moins de 5 ans sera un atout, n’hésitez pas à demander, c’est le fun de magasiner pour bébé! Peut-être même que vous aurez la chance qu’on vous prête ou donne une partie, ce qui sera une belle économie et très écologique. Une autre option est d’acheter de l’usagé. Vous pouvez jeter un coup d’œil sur http://www.pourenfant.ca/ et y dénicher quelques trouvailles.

Meubles et accessoires
- Le moïse (tout petit berceau à mettre à côté de votre lit la nuit): sera utile de la naissance à 3 mois. Mon amie Florence me soutient que ce n’est pas du tout important… elle accouche cette semaine, on lui demandera des nouvelles à ce sujet l’heure venue…
- La bassinette (aussi appelé berceau) : choisissez-la convertible, c'est-à-dire qui évolue avec bébé et devient un lit d’enfant.
- Table à langer + son petit matelas de mousse plastifié + des protections (tissu coton).
- Une armoire pour ranger les affaires de bébé.
- Un fauteuil très confortable pour allaiter (ou donner le biberon).
- Le coussin d’allaitement. Mon amie Mélanie m’a conseillé « My brest friend », moi j’en ai eu un très classique.
- Une poussette.
- Un siège-auto et un ou deux coussins qui font le contour de la tête de bébé, puisqu'il ne tient pas son cou, il faut l'aider à le maintenir droit.
- Le mobile : un MUST. Ne songez même pas à faire une économie là-dessus, faites-moi confiance. Bébé, dès son plus jeune âge est littéralement fasciné par le mobile. Une « activité » qui l’intéresse jusqu’à 5 mois paraît-il. Le mobile sera votre allié, il vous permettra de prendre votre douche et de manger!
- Le moniteur : pour écouter bébé quand on n’est pas dans la même pièce. Exemple : je prends ma douche et bébé est dans son berceau.
- La balançoire : ma fille adore.
- La chaise vibrante : ma belle sœur m’a dit que c’était un grand succès avec ses fils, mais ma fille n’aime pas. C’est surtout bon contre les coliques.
- Le tapis d’éveil : un tapis coloré, avec de petits jouets qui pendent. Je ne le trouve pas essentiel, mais sympa à avoir.
- Le parc : à partir de 3 mois.
- Une veilleuse : au moment du boire, n’allumez pas les lumières, c’est trop agressant et ça réveille trop bébé. Une veilleuse est bien plus doux, bébé est réveillé légèrement (juste pour téter) et se rendort doucement.
- Un chargeur de piles et son kit de piles rechargeables : un bon investissement étant donné que la plupart des jeux est à piles. Choisissez directement le chargeur qui recharge toutes les tailles de piles et faites bien attention à combien d’heures il met à recharger.
- Une bouilloire pour stériliser l'eau par ébulition.
- Sac à dos pour transporter ses petites affaires lors de petits déplacements.
- À noter que plusieurs marques de préparation pour nourrisson ont des clubs et à l’inscription ils vous offrent de jolis cadeaux et échantillons, par exemple Similac et Nestlé:
http://www.pharmacommunications.ca/Similac/French/similac.php?partner=abbottnutr
https://www.nestle-baby.ca/fr/register/index/

Hygiène
- Un kit hygiène comprenant une poire (pour nettoyer le nez), un coupe-ongles, thermomètre rectal, une cuillère pour donner un médicament, la brosse à cheveux. Il y en a chez Jean Coutu.
- Un savon bio. Très bien celui de Druide pour bébé. J’ai aussi utilisé celui de Weleda.
- Une crème contre l’érythème fessier. Celle de Weleda me convient, bien que ma fille n’ait pas vraiment eu les fesses rouges à date.
- Salinex pour bébés, pour nettoyer le nez, coton-tiges, shampoing bio pour bébé.
- Le petit bain pour bébé.
- 2 à 3 capes de bain + gant de toilette.
- La poubelle et le sac à couches
- Le kit de couches lavables : 25 environ. La composition est une question très personnelle, je développerai ce sujet dans un autre article. Si vous souhaitez témoigner sur votre expérience, contactez-moi, svp.



- Des couches jetables bio-dégradables Moltex-öko, taille 2 (la plus petite existante), uniquement si vous comptez voyager avec bébé qui a entre 6 semaines et 4 mois. Vous les trouverez chez La Loba (Pza St Hubert) ou chez Rachelle Béry.
- Des couches jetables taille zéro (si bébé pèse autour de 3,5kg ou 8 livres) car la première semaine vous allez être très débordée et il est possible que le popotin de bébé soit mi-nus-cu-le, auquel cas les couches lavables sont encore trop grandes. À noter que je ne vous conseille pas les jetables bio-dégradables Moltex-öko pour le tout début car la plus petite taille est le 2 et c’était trop grand pour ma fille les 5 premières semaines. On a besoin d’environ 10 à 12 couches par jour les premières semaines. Prévoyez pas mal de sacs poubelle…
- De la lessive bio pour laver le linge de bébé et ses couches.
- Des lingettes de coton. Il y a en a des très bien chez La Loba, après beaucoup de lavages, les miennes sont encore toutes douces.

Pour maman
- 2 ou 3 soutien-gorge d’allaitement à acheter après la 35ieme semaine.
- Compresses pour mettre sur les seins, car le lait peut couler quand on ne s’y attend pas… J’en ai acheté en coton à La Loba, j’en suis très satisfaite.
- Une crème pour les mamelons car ils peuvent faire mal au tout début (après ça se passe très bien, courage!). Attention, bébé en aura directement dans la bouche alors faites bien attention à la composition, ou maintenez une hygiène sans failles. Par mesure de précaution, mieux vaut acheter une crème certifiée bio. Après 1 mois d’allaitement, une amie m’a offert la crème Cicaplast de La Roche-Posay (pas bio). Elle est excellente pour la cicatrisation, mais elle contient des parabènes, j’en mettais donc tout de suite après avoir donné le sein, et je nettoyais le sein juste avant de le re-donner à ma fille.
- Quelques blouses (au moins 4) qui donnent un accès facile au sein. Les anciennes de votre garde-robe feront parfaitement l’affaire, il n’est pas nécessaire d’en acheter de spécifiques à l’allaitement.
- 2 vêtements de nuit (pyjama ou autre) qui s’ouvrent facilement pour donner le sein.

Je poursuivrai cet article dans les prochains jours avec tout ce qui concerne l’habillement de bébé. C’est certain, j’aurais oublié des choses et vous ce n’est pas tout qui vous conviendra non plus. Pour explorer le sujet depuis chez soi, le site du magasin Bébé+ me plaît bien :
http://www.bebeplus.ca/store/

À noter que je ne vous donne pas les prix car j’ai eu l’énorme chance que ma belle-sœur et mon beau frère me prêtent pratiquement tout. Merci encore la famille!!!

lundi 28 avril 2008

Couches lavables : pourquoi, lesquelles et comment?

On rapporte que probablement 95% des bébés portent des couches jetables en Amérique du nord, alors pourquoi revenir aux basiques me demanderez-vous?
De façon purement égoïste, je vous répondrais que c’est mieux pour bébé et aussi notre portefeuille. J’ajouterais que c’est bien mieux pour notre planète, endroit que nous souhaitons léguer à nos enfants dans de bonnes conditions.

Voici un survol rapide sur le sujet :

Pourquoi?
- Son popotin est au contact d’une matière naturelle douce propice à l’évaporation de l’ammoniaque de son urine, il a donc moins d’irritations.
- Il deviendra propre plus tôt, car il a conscience qu’il urine. Une couche jetable contient des produits chimiques qui –au contact d’un liquide- se transforment en gel.
- Un bébé aura besoin de 5000 à 6000 couches jetables avant de devenir propre.
- Ces couches mettront quelques centaines d’années à se biodégrader et chaque année nous en jetons environ 18 milliards! Au Canada, ce sont 4 millions de couches par JOUR.
- Pour 1 bébé, les couches jetables vous coûteront entre 1500 et 2500$ sur 2 ans et un kit de 25 à 30 couches lavables entre 200 et 700$, dépendant du modèle.
- Au Québec, certaines villes accordent des subventions, ici une liste : http://www.merehelene.com/fr/couche-subventions.aspx
- Vous pouvez utiliser le même kit pour 2 à 3 enfants de suite!
- Pas besoin de courir à la pharmacie acheter des couches! Vous en avez toujours!
- Laver les couches vous coûte entre 10 et 70$ d’électricité par an (dépendant de si vous les lavez à l’eau froide, chaude, séchez à l’air libre 6 mois par an,etc.).
- Certaines marques font des couches vraiment « cute »… J

Lesquelles?
- Il existe de façon générale 3 types de couches lavables avec des variantes.
o La « Tout-en-1 » : celle qui ressemble le plus à une jetable
o La « moulée » : a la forme d’une jetable, mais on doit y ajouter un couvre-couche
o Les langes : la vieille méthode
- Il y a aussi les tailles :
o Tailles uniques (qui font de la naissance à 24 mois) grâce à des systèmes de velcro ou de boutons à pression qui permettent d’ajuster
o Tailles multiples : de X à Y kilos, il faut donc acheter plusieurs kits
- Si vous ne voulez pas les laver vous-même, il existe plusieurs services de lavage au Québec, comme bébé Auric : http://www.babyauric.com/fr/default.html
- Doigts de fée? vous pouvez aussi les faire vous-même : http://www.diapersewing.com/

Comment?
Tout simplement :
Je me renseigne sur les modèles existants. Quelques marques Québécoises : Omaïki, Mère Hélène, Bébé d’Amour, Alicot, Les fées mères. Deux marques canadiennes : Annie Marie Padorie et Sugar Peas.
Je me rends dans quelques magasins spécialisés qui vont me conseiller et où je vais voir ces couches : La loba (Plaza St Hubert), Bummies (Rue Mont Royal), Câlins et Popotins (rue Papineau), Azure Wraps (NDG), par exemple.
Personnellement, avec le recul, j’aurais préféré ne pas acheter un kit qui ne se compose que d’un seul est même type de couche, mais plutôt plusieurs sortes de plusieurs marques. Je vous dirai lesquelles dans un autre message, sinon c’est trop long…

Pour être bien honnête avec vous, voici quelques points moins positifs :
- Ben oui, faut faire quelques lessives de plus! Mais vous préférez mettre en marche quelques brassées de plus ou trimbaler un GROS sac poubelle… à chacune son choix.
- Les deux premiers mois, bébé a un minuscule popotin et les couches paraissent immenses… pas forcément très esthétique. L’infirmière du CLSC m’a conseillé de ne pas les utiliser au tout début car elles écartent les jambes de bébé : ce n’est pas top, j’avoue. Depuis, j’ai trouvé les 2 en 1 d’Annie Marie Padorie, qui auraient été parfaites. Mais je les ai trouvées trop tard…
- Pas accepté par les garderies…. Snif….. Si vous connaissez une garderie qui les accepte, MERCI de me donner le contact!!!

Pourquoi je conseille les couches lavables?
- À la base, c’était parce que je n’aime pas du tout l’idée de jeter autant.
- En plus, j’ai été « élevée » avec des langes, et je ne m’en porte pas plus mal.
- Ma fille les porte, elle a l’air satisfaite, et ses fesses n’ont jamais été rouges.
- C’est tellement facile, que ça ne vaut pas la peine de s’en passer.
- Je suis devenue une « collectionneuse » de couches, tellement je les trouve « cute »! J’ai acheté un kit de 24 Bamboozle (taille 2) à 8 mois de grossesse, puis quand ma fille a eu 2 mois j’ai découvert (et acheté) une ou deux des marques que je vous ai citées plus haut.

Si vous avez des questions, n’hésitez vraiment pas, ça me fera très plaisir d’essayer d’y répondre.

vendredi 25 avril 2008

Naissances

2008 inaugure un grand tournant: le 11 janvier je suis devenue maman!
Avec ce nouveau rôle, une foule de questions jaillissent. Je me mets à penser différemment car, là, c'est très sérieux, on parle de mon bébé, quand même!
Tout a commencé avec les couches. Je discutais avec une amie nouvellement maman à propos des tonnes de déchets que les couches génèrent quand elle m'a parlé des couches lavables qu'elle avait choisies pour son nouveau né. Lavables? Ça existe encore?? Ben voui!! Attention, vous pensez immédiatement aux langes de nos grand-mères, eh bien vous n'êtes pas au courant? C'est la révolution! Aujourd’hui, elles sont modernes, très faciles à utiliser, mignonnes à croquer! Bref, tout pour plaire.
Ensuite, c'était les vêtements. Pourquoi se ruiner si je peux acheter toute une garde-robe dans des friperies? Le seconde main a la cote à Montréal: il est bon pour le portefeuille et la planète. Par ailleurs, si je veux acheter du neuf, je recherche du coton biologique. Vous trouvez que je pousse le bouchon un peu loin? Et si je vous disais que 25% des pesticides utilisés sur la planète sont destinés à la culture du coton? Ça calme sérieusement, pas vrai?
Dernièrement, c'était les biberons en plastique. Des études publiées en février nous disent qu'ils sont pleins de cochonneries.
Et puis il y a aussi les cosmétiques, pleins de conservateurs "parabénisés"...
Bref, mon blog a pour but de faire connaître les mille et unes alternatives écologiques pour nos bébés, qui représentent tout simplement l'avenir de l'Humanité.

Bonjour aux 36 abonnés du blog et aux 73 fans de la page Facebook Maman écolo, bébé bio!  Maman écolo reprend du service :)  Ma bébé bio ...